Pour la clarté des positions

Publié le par groupe citoyen

Mise au point sur position des élus AGA

 

Le dernier point du compte-rendu du Conseil municipal du 12 juillet, fait par la majorité (et qui n’est pas le procès-verbal officiel) et  mis sur le site de la mairie et affiché sur les panneaux à l’entrée de la mairie était ainsi rédigé :

Cette écriture erronée  a conduit les élus AGA à demander un rectificatif au maire par m.el  du 11 sep.

 « Bonjour Monsieur,

Nous venons de prendre connaissance du compte rendu de la réunion du conseil municipal du 12 juillet 2017. 

A la fin de celui-ci et suite à votre intervention concernant des propos tenus lors d’une réunion le 7 juillet, vous avez marqué : «  les groupes minoritaires ont approuvé cette démarche », laissant entendre que nous étions d’accord avec les sanctions prônées par la majorité à l’égard de 3 associations.

Ce que vous avez marqué est faux concernant les propos que nous avons tenus en tant qu’élus AGA. Les termes figurant sur le procès-verbal qui nous a été soumis et devrait être voté au prochain conseil sont les suivants : « Madame BECERRO regrette de ne prendre connaissance de cette situation seulement aujourd’hui. Il lui est difficile de prendre position. Elle est toutefois pour la solidarité, mais s’interroge… ». La solidarité s’entendant dans le sens de réprouver les propos cités par le maire, et non de valider les sanctions.

Nous vous demandons de bien vouloir rectifier ce compte rendu pour qu’il corresponde à la réalité, et d’afficher ce message sur le panneau d’information et sur le site de la mairie où il figure.

Nous vous adressons nos sincères salutations.

Les élus AGA : Annick Becerro et Laurent Perez-Roba »

 

La réponse de la mairie, ci-dessous :

« Bonsoir,

Suite à votre mail de ce matin, vous voudrez bien trouver ci-dessous une rédaction modifiée du dernier paragraphe du compte rendu du  Conseil municipal de juillet.

Ce texte rectifié sera affiché sur le panneau d'affichage de la Mairie et publié sur son site internet.

Avec mes sincères salutations Jean - Paul GRASSET »

 

Commenter cet article